.
 

Partagez | 
 

 (M) entre l'amour et la violence - pris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 09/03/2018
orientation sexuelle : a second chance
statut amoureux : célibataire

MessageSujet: (M) entre l'amour et la violence - pris   Mar 13 Mar - 20:38


nom complet Il n'y a que ton prénom qui t'es imposé, Jonah, mais tu as toute la liberté de choisir ton nom de famille. date, lieu de naissance et âge. Tu es âgé de quarante-deux ans, né en 1976 et aura atteint l'âge de quarante-trois ans d'ici la fin de la né, à voir la date. origine, nationalité Tu es canadien, tu es né quelque part au nord de l'Alberta. emploi L'emploi est libre, mais tu as de l'ambition, tu en as toujours eu, tu as un boulot qui rapporte bien, à se demander si c'est légale ou non. statut amoureux Libre à toi de voir dans quel situation tu le vois. Célibataire serait quelque chose de simple, mais toi? Simple? C'est à mourir de rire. groupe Wlaking through life. avatar J'ai indiqué Hugh Dancy, puisque je le vois bien dans le rôle, mais j'ai aussi pensé à Tom Ellis avec sa gueule d'arrogant. Hugh fait plus mystérieux qui fait peur contrairement à Tom qui fait plus droit, plus affiché, sans peur. crédits Pando (avatar) gifs(tumblr)

traits de caractère (+/-6) insensible, stoïque, bagarreur, insistant, protecteur, attentionné.

Jonah n'est pas facile à cerner. Il montre que très peu ses sentiments et ça a toujours été comme ça. Il n'est jamais prêt à dévoiler tout ce qu'il ressent à ceux qui l'entour. Ça lui a valu beaucoup de problème et énormément d'écart de conduite. Par se côté imprévisible, il a déjà causé la mort de quelques personnes. Mais il a cet autre côté, doux, surprenant et surtout attentionné. Lorsqu'il tient à quelqu'un en particulier, il s'y accroche comme il le peut quitte a perdre la tête et devenir fou.
Information d'histoire - Tu es né au nord de l'Alberta au Canada, mais tu te plais à dire à tout le monde que tu es américain et ce depuis toujours.
- Tu n'as pas eu une vie facile, c'est ce qui t'as fait quitté ta ville natale pour Nome en faisant une fugue à l'âge de seize ans.
- Tu as récupéré un vieux campeur sur le bord du port pour vivre.
- C'est au port que tu as rencontré Ellias, qui était à la pèche. Il est devenu ton meilleur ami, la meilleure partie de toi.
- Depuis l'âge de treize ans tu consommes, mais depuis que tu es arrivé à Nome, tu as su le cacher à tout le monde, surtout en te cachant quand tu étais trop défoncé.
- Tu as vécu dans le campeur tout le temps que tu as passé à Nome. Ce qui veut dire dix ans après ton arrivé.
- Le 15 juin 1998 tu fais l'erreur de ta vie. Tu as l'essayé l'alcool te poussé au bout de ta folie, au bout de ta rage et de ta violence. Tu assassines et viole celle que tu aimais. (Celle à qui tu n'as jamais dit que tu l'aimes qui est par la même occasion la soeur de ton meilleur ami.)
- Tu as laissé Ellias dans son idée qu'elle l'avait abandonné et le corps de la douce n'a jamais été trouvé.
- Tu es resté avec Ellias, mais il a fini par perdre la tête, seulement deux semaines plus tard. (à voir avec le joueur, c'est soit l'armé, soit la prison.) Tu en as profiter pour filer en douce après son départ.
- À partir de ce moment, l'histoire est libre, mais la drogue, l'alcool n'a jamais été abandonné, sûrement même que c'est devenu ta vie et que tu t'es imposé dans un cartel, ou encore que tu es devenu marchand d'armes, tu t'es vraiment foutu dans la merde. Ce qui fait que tu reviens tout juste à Nome le temps que les choses se calme.

Jonah
Everlee Garza ton éternelle, ton regret, ta rédemption Everlee Garza... Si seulement ce n'était qu'un nom, qu'un souvenir, si seulement tu étais arrivé à boulier son visage. Pour connaitre cette attache, il faut bien savoir d'ou elle vient. Cette jeune brunette est la petite soeur de ton meilleur ami, on pourrait croire au cliché, mais non, c'est faux. C'est bien par Ellias que tu l'as rencontré, c'est bien parce que Ellias est dans ta vie que tu es dans celle d'Eva. Au départ, tu ne la voyais jamais sans l'aîné et tu t'es toujours dit que c'était mieux comme ça. Il fallait que tu gardes ton sang froid, parce que oui, dès le premier regard posé sur elle, tu as été déstabilisé. Tu ne t'étais jamais attaché à personne dans ta vie précédente. (Au Canada.) Puis après quelques temps, tu te plaçais volontairement sur sa route pour la voir un peu plus souvent, sans vraiment qu'elle ne se doute de ce que tu ressentais pour elle. Elle te répondait toujours avec de larges sourires avec sa phrase classique "Tu me raccompagnes jusqu'à la maison." Tu n'as jamais su lui refuser.

C'est là que le calvaire commence. T'avouer enfin les sentiments que tu avais pour elle était quelque chose, mais de là à lui dire ou l'avouer à son frère, tu étais trop entêté pour ça. Déjà que tu ignores comment la concerné pourrait bien réagir, tu ne mérites pas vraiment autant d'attention et tu le sais. Tu finis par prendre tes distances, c'est peut-être ce qu'il y a de mieux, mais cette fois, c'est elle qui s'impose sur ton chemin. Garder le contrôle, c'est ce qui te restait en tête, mais plus tu la voyais, plus c'était difficile de résister.

Viem ce soir, ce 18 juin 1998, la mauvaise tournure. Tu avais décidé de te défoncé pour t'empêcher de faire une connerie, seul dans ton campeur, tu t'es retrouvé dans un autre monde. Si seulement les choses avaient été si simple. Des pleures venant de l'extérieur ont attiré ton attention et c'est là que tu l'as vu, au pire moment possible. Le contrôle n'existait plus. Tu n'as pas prit le temps de réfléchir que te voilà déjà dehors derrière elle pour la rejoindre. Tu l'as agrippée et tu l'as tirée vers toi. Tu es devenu trop insistant sans te rendre compte qu'elle pleurait. Tu l'approches de toi, mais elle te repousse encore et encore. Tu deviens fou. Une gifle bien placé elle se retrouve au sol et tout devient flou. Sur le coup, tu n'as pas le contrôle sur ce que tu fais, mais tu le fais. Tout c'est passé vite, mais elle est morte dans tes bras, sous ton corps, sous tes coups et elle a fini à l'eau, là ou tu l'as jeté. Tu vis mal avec cet action, mais tu vis avec.

Evolution : Ce à quoi tu ne t'attends pas, c'est qu'après vingt-ans, elle revient d'entre les morts. Tu reviens à Nome sans t'attendre que tu tombras sur elle, toujours âgée de vingt-et-un an. Elle ne se souviendra pas tout de suite de toi, mais ça viendra. Tu chercheras à rattraper ton inhumanité et la prendra chez toi, dans cette maison à toi. Ce que tu ignorais, c'est que tu étais la raison de la dispute entre Ellias et elle. Ce que tu ignores, c'est qu'elle avait des sentiments pour toi et ses sentiments reviendront à la charge encore aujourd'hui. Au moment ou elle se souviendra des circonstances de sa mort, sa réaction reste à voir, tout dépendra de comment seras-tu avec elle.

Ellias Garza (scénario non joué) meilleur ami Ellias, c'était le jeune plein de vie qui riait à gorge ouverte. C'est lui qui t'as trouvé d'une certaine façon. Cane à pêche à l'épaule, chaudière à poissons pleine qui passe près de ton petit refuge. Tu as bouger, tu es tombé et il s'est arrêté. Ellias est devenu ton ami ce jour là, il t'a montré un monde nouveau, un monde tranquille et agréable à vivre. Il est devenu pour toi un rempart à la vie, un pilier, il a su te garder calme. C'est grâce à lui que tu ne devenais pas fou, que tu ne perdais pas ton sang froid, toujours présent pour toi. C'est grâce à lui si tu as trouvé un petit boulot, un moyen de vivre seul.

On pourrait dire que vous étiez inséparable, mais non, tu savais te détacher de lui, par ton pur malheur. Si seulement tu lui avais parlé de tes addictions, beaucoup de chose ne serait jamais arrivé. Tu n'as jamais montré ta violence, ta folie à Ellias, tu tenais trop à lui, à ce que tu représentais à ses yeux pour faire le con en sa présence. C'est grâce à lui que tu as rencontré Everlee, sa soeur, un vrai rayon de soleil embullant. Tu as tout fait pour ne pas t'attacher, pour Ellias, parce que tu savais bien que tu finirais par briser le petit coeur de sa soeur.

Tu as fini par tout gâché en faisant l'impensable. Quelques coups de trop, un geste inhumain et tu t'es mit à avoir la frousse. Tu avais peur de Ellias, il croyais que sa soeur l'avait abandonné et la rage que ton meilleur ami dégageait était loin d'être réconfortante, qu'est-ce qu'il ferait s'il apprenait ce que tu avais fait. Tu as joué le jeu, sans coeur, en restant avec lui, mais après quelques années, tu es parti ne supportant plus.

Évolution : Ellias et Jonah se retrouveront dans la joie, dans les souvenirs, mais ça ne restera pas bien rose. La vérité finira par frapper les fous et Ellias perdra son sang froid. Le fait que Jonah est assassiné Everlee donnera des envies de meurtre à Ellias et là Jonah aura réellement une raison d'avoir peur, parce que jamais Ellias n'a été violent, du moins pas à la connaissance de Jonah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(M) entre l'amour et la violence - pris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre les draps... entre les fesses...
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» Salle de déclarations... d''amour, d''amitié ou autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NHOME :: THE DEATH :: WANTED, DEAD OR ALIVE :: SYMPHONY-
Sauter vers: